Le Riad à Marrakech et le Maroc accueillent la 21e édition du FICMT

riadalrimal à Marrakech

Le Festival international du Cinéma méditerranéen de Tétouan (FICMT) est un rendez-vous incontournable en matière de cinéma. Il se tient dans la ville de Tétouan depuis plusieurs décennies et permet aux pays participants de promouvoir leur cinéma et de faire partie des concurrents pour l’obtention des récompenses. C’est une opportunité pour les artistes cinématographiques qui ont appris leur art dans le Riad Alrimal Marrakech. Une occasion de se développer et de se faire connaitre au-delà des frontières du Maroc. Les jurys des longs et courts métrages seront présidés par le franco-marocain Ali Sekkaki et le réalisateur d’origine marocaine Saâd Chraïbi. D’après les organisateurs, le jury pour la catégorie des longs métrages est constitué de figures emblématiques du cinéma comme l’Italien Giona A.Nazzaro, le Marocain Ahmed Boulane, l’Espagnole Virginia de Morata et l’Égyptien Fathi Abdelwahab.

Organisation du jury du FICMT

Ali Sekkaki a un curriculum assez chargé dans le milieu du cinéma. Réalisateur et expert du cinéma, il est aussi agrégé dans les métiers du cinéma, membre de la commission mixte des ministères de la Culture et de l’Éducation nationale, de plus, il est rédacteur en chef d’une revue de l’Institut national du cinéma français. On peut donc dire qu’il a les capacités pour faire partie de ce jury. Un artiste qui a certainement subi l’influence positive de la richesse culturelle observée autour du Riad à Marrakech. Autre membre du jury, l’actrice espagnole Virginia de Morata. Cette dernière a joué dans plusieurs films et a travaillé avec des monuments du cinéma mondial, notamment Antonio Banderas. Précisons qu’elle a reçu le prix de la meilleure actrice en 2007 grâce au film Elena et Rebeca réalisé par Enrique Garcia.

Parmi les autres membres du jury, nous pouvons citer Giona Nazzaro, critique de cinéma et réalisateur d’origine italienne, il est aussi membre du comité de sélection dans deux festivals : celui de Turin et celui de Rome. Il fait également la programmation des festivals dei Popoli de Florence et de Visions du réel en Suisse. Le jury des courts métrages est présidé par le réalisateur emblématique Saâd Chraïbi qui a été fortement influencé par l’atmosphère du Riad à Marrakech, puisqu’il est d’origine marocaine. Grand défenseur des droits des femmes, le FICMT lui a rendu un hommage remarquable il ya deux ans. Lejury du film documentaire quant à lui sera constitué entre autres par le réalisateur algérien Ahmed Bedjaoui, le réalisateur français Didier Kiner et deux autres figures emblématiques du cinéma. Tout ne beau monde vous donne une idée de la dimension qu’aura cet évènement.